Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
31 août 2021 2 31 /08 /août /2021 12:44

J'en parlais dans l'article sur le gentleman, mais j'ai été en couple. C'est tombé à l'eau en partie parce que je n'étais pas disponible et avais, à ce moment là, d'autres priorités.

Je n'avais pas pris le temps de prendre de vraiment digérer la rupture. Les choses se sont maladroitement emboitées, et je me suis retrouvé à passer mes journées à consommer des trucs sur Pokémon et Power Rangers. Clairement pas la meilleure période de cette année.

Un des aspects qui m'avait séduit chez elle, c'est sa fibre artistique et créatrice. J'étais vraiment ébahi par ses projets de dessins animés ou de romans graphiques. Et même si nous ne sommes plus ensemble, j'aurais voulu la soutenir. Aussi maladroitement que je pouvais le faire. Je me suis néanmoins rendu compte que moi, je ne faisais rien depuis plusieurs mois. Elle était très active et j'étais devenu une masse amorphe et pathétique. J'ai voulu me reprendre en main et faire quelque chose.

A ce moment, je tombe aussi sur la vidéo d'Eric Flag. Il expliquait que l'on devait faire en sorte que l'autre soit fier de nous. Se reconstruire et avancer sans chercher à faire du mal à l'autre. Je me suis dit que moi aussi je voudrais qu'elle soit fière de moi.

Une première partie a été le sport. Comme il dit, le gros cliché du mec qui me se (re)met à la muscu pour s'améliorer. Un article y est déjà consacré.

Une autre a été la création. Je voulais récrire. Remettre de la magie dans ma vie. Je trouvais ma vie stérile. Je pensais que c'était le travail qui m'avait poli et fait rentrer dans le moule. Durant la formation, j'ai appris que les membres du bureaux de l'association étaient des geeks très actives, et j'ai réfléchi à moi. Au final, encore une fois, j'étais le responsable de ce que je vivais et faisais.

Dans un premier temps, je voulais reprendre Monstres et Merveilles. Mais au début de l'été, j'ai de nouveau questionner mon identité et j'ai pu faire la rencontre d'Estelle-Sarah Bulle dans le cadre de son livre Là où les chiens aboient par la queue. Je l'avais dévoré en moins d'une semaine. Je lui ai demandé, devant public (pour s'engager), comment réussir à écrire. Elle m'a simplement indiqué que c'est un métier, ça s'apprend et qu'il faut s'entrainer.

J'ai alors décidé de reprendre les Terres d’Émeraude. Mais quand j'ai repris mes notes, j'ai trouvé qu'il y avait trop de worldbuilding. Des pages et des pages d'histoire, de géographie et de culture, mais pas de narration, pas de personnages. En fait, je tournais autour. J'ai donc décidé de taper un peu et de tirer sur les idées. On verra ce que ça donne.

J'ai repensé la carte, et l'ai simplifiée également. J'ai compris que je me prenais trop la tête à avoir une carte cohérente au niveau des climats et de la géographie. J'ai décidé de faire littéralement une Guadeloupe à l'échelle continentale.

Le soleil se lève sur l'Ile Isolée, une terre aride qui n'abrite qu'une petite montagne. Elle aurait pu constituer un avant-poste commercial, mais elle a servi de centre pénitentiaire, et de dépôt pour toute sorte d'indésirables pendant des siècles. Aujourd'hui, peu osent s'aventurer près d'elles. On dit que le Mal y rôde et que des cérémonies sombres s'y déroulent. 

En continue vers l'est pour accoster l'Aile orientale, et plus particulièrement sur la Côte du levant, un territoire de plaines marqué par son aridité. Il abrite cependant le Saint Empire de la Flamme, une théocratie qui est également la puissance militaire de la région. Au nord, on arrive dans la Vallée de l'archipel qui abrite les Cités célestes, des cités-états qui ont pris la suite de l'Empire céleste. La vallée occupe tout le centre du sous-continent.

A nord, on progresse dans le Désert du Nord. Il s'agit d'une région ingrate et isolée de tout. Même les eaux côtières sont de vrais pièges et peu de bateaux réussissent à passer dans la région, l'isolant davantage. Pourtant on parle d'un puissant royaume loin au nord. Ce royaume envoie de temps en temps des caravanes de richesses insoupçonnées, et les marchands parlent de citoyens qui tranchent avec les tribus du désert.

En redescendant vers l'est de la vallée, on entre dans la Plaine aux Serpents. Insalubre, inhospitalière et dangereuse, cette immense zone marécageuse a été ignorée pendant des siècles, les quelques installations périclitant très vite. Jusqu'à ce que les Elfes s'y installent pour fonder la ville de la Nouvelle-Aquila. Celle-ci a connu de nombreux problèmes, mais s'est imposée comme le carrefour économique de la région.

Quand on continue vers l'ouest et l'Aile Occidentale on arrive vers la Belle côte. Une zone protégée des tempêtes. elle a été la localisation d'un royaume où sont arrivés les premiers Elfes. Le roi et ses successeurs espéraient que ces étrangers l'aiderait à consolider son pouvoir et lui permettrait de vaincre ses rivaux. Sa lignée est désormais réduite à une peau de chagrin, et les Elfes contrôlent désormais la Nouvelle-Albion.

En allant vers l'ouest, on navigue vers les Marches de Tombes-Ciel, une forêt épaisse peuplée de créatures dangereuses. Les Elfes tentent tant bien que mal de s'installer et exploiter les ressources naturelles présentes. Les populations locales, les Premiers, leur mène la vie dure.

Plus au sud on commence l’ascension des Montagnes de Tombe-Ciel. La forêt, dense, se fait encore plus dense et le climat se refroidit à mesure qu'on monte en altitude. Près du Trône du Roi, il n'est pas rare de voir de la neige tomber. Les Montagnes constituent un des hauts lieux de la religion traditionnelle, c'est là que se trouve les Chute du Mur d'Eau, la source du fleuve sacré. Un sanctuaire s'est installé là. Ici aussi, les Elfes ont des intentions de conquête, mais n'ont jamais pu réussir à atteindre cette zone.

En redescendant la rivière sacrée, on arrive dans la Vallée des Eaux. C'est une zone en pente avec de nombreux cours d'eau. Le peuple qui vit dans ces terres est, comme ces eaux, fiers et puissants. Ils estiment être les seuls aptes à protéger les Montagnes.

En remontant vers le nord, on termine notre tour avec la Grande Savane, une région de grandes plaines. Les peuples qui vivent sur place sont des pasteurs semi-nomades farouchement attachés à leur mode de vie.

Plus loin au sud, on arrive sur les îles du dragon. Un petit archipel volcanique connu pour abriter certaines des dernières espèces. Ensemble d'îlots stériles, les habitants de ces îles vivent de l'élevage, mais la grande activité reste la pêche. Les Hommes naviguent peu en général, mais les habitants de ces îles sont la principale exception. La donne a changé avec l'arrivée des Elfes. Désormais ces îles abritent des pirates et des corsaires. Les pêcheurs se sont accommodés de ces marginaux et une relation de symbiose s'est progressivement tissée entre les deux groupes. Les puissances régionales ne font pas grand chose pour neutraliser ces hors-la-lois. En effet, ils constituent une gêne pour les rivaux.

Enfin on finit notre tour par l'ile des tempêtes. Souvent marquée par des cyclones, elle abrite le seul royaume de femmes guerrières. Certaines femmes ont décidé de fuir les royaumes des Hommes et des Elfes pour se réfugier sur cette île. Les hommes ne sont tolérés que dans un port. La mort sanctionne ceux qui oublient cette permission.

On conserve une équipe qui gagne avec les mêmes Peuples. Cependant, je décide de me recentrer sur les peuples "principaux".

Les races reptiliennes sont mises de côté parce que je voudrais qu'il y ait des dinosaures (inspirés du Monde Perdu), et comme j'aime bien l'idée selon laquelle les dinosaures et les dragons sont liés... Mais ça reste à voir. 

En lisant quelques infos sur Dragon Age, je suis tombé sur quelque chose que j'ai trouvé intéressant : les Elfes et les Humains ont une approche différente de leur culture, les Elfes mettent l'accent sur la communauté alors que les Humains sont bien plus individualistes. C'est l'une des nombreuses sources de tension entre les deux peuples. Mais le plus important est que les Elfes sont inspirés des peuples minoritaires dans les civilisations occidentales (principalement les Juifs, mais aussi les Natifs américains, les Roms, et les Noirs). Ça a fait un petit déclic chez moi.

Les Hommes : J'ai appris il y a quelques semaines maintenant que les esclaves ne venaient pas simplement de l'intérieur des terres, mais de presque toute l'Afrique à différents degrés. D'une certaine façon, il est difficile de mettre un doigt exact sur les origines des esclaves. Cela m'a permis de comprendre qu'il était possible de chercher des inspirations partout, même si l'Ouest africain reste la source principale.

J'ai compris également une autre chose récemment. La "communauté noire", un ensemble de personnes qui penserait et agirait d'un seul bloc, n'existe pas vraiment. Je pense cependant, qu'il existe des communautés, elles-mêmes parsemées d'individualités.

Les Hommes sont un peuple arrivé de l'Est il y a plusieurs millénaires. Leur diversité et leur esprit de conquête leur ont permis de vite s'adapter au continent.

Les Elfes : Eux n'ont que très peu changé. Ils sont venus du Nord il y a 800 ans avec une technologie plus avancée. Ils se sont installés dans la côte dorée en supplantant progressivement le Royaume local afin de mettre en place le Domaine de la Nouvelle-Albion. Maintenant, ils cherchent à étendre leur influence sur toutes les Terres en tissant des alliances ou en faisant des guerres.

Alors que pendant plusieurs décennies, il s'agissait principalement d'aventuriers, les Elfes sont arrivés en masse à la suite d'une catastrophe qui auraient eu lieu dans leurs terres d'origines, Albion.

On distingue toujours 2 grands groupes, les Hauts-Elfes, descendants des familles qui ont fondé Albion et les Elfes gris, descendants des peuples soumis par Albion. Ils sont également venus avec leur propre religion qu'ils aiment bien essayer d'imposer.

Les Métisses : Je me rends compte que je n'avais pas expliqué un point dans le précédent article. Ce groupe fait aussi référence aux gens de couleur libres qui ont pu exister durant la période esclavagiste. Souvent mulâtres, il pouvait aussi s'agir d'affranchis. Ces personnes faisaient partie d'une forme de bourgeoisie et certains avaient même des esclaves!

J'ai remarqué aussi qu'il y a deux perceptions par rapport aux métisses. La première, que l'on trouve plutôt dans les pays "latins", est que le métissage est "accepté". Les pays d'Amérique latine ont des taux de métissages très élévés. La seconde, plutôt aux Etats-Unis, est le rejet de ce métissage avec la règle de la "Goutte unique". On est soit l'un, soit l'autre. Et une goutte de sang noir signifie que l'on est noir. Je ne sais pas pourquoi il y a cette distinction (soucis démographiques locaux?), mais je pense qu'elle est importante à souligner.

On les appelle aussi les Elfes rouges ou Demi-Elfes. Ils sont issus des unions entre les Elfes et les Hommes. Ils sont présents principalement dans le Domaine ou les Cités-Etats. Ils occupent des positions d'encadrement intermédiaire. Ces positions régulières leur permet de former une bourgeoisie qui s'affirme progressivement. Ils se demandent s'ils doivent former une vraie population ou tenter de se raccrocher aux Elfes ou aux Hommes.

Les Ondins : Ce peuple ésotérique serait venu des étoiles il y a plusieurs millénaires. Il ont mené la guerre contre les dragons et les empires insectes, et ont guidé les Hommes vers le continent. Ils leur ont également enseigné plusieurs savoirs, comme la manipulation de l'ashe, la flamme de vie.

On sait relativement peu de choses sur eux. Ils ont des capacités physiques supérieures aux Hommes, ainsi qu'un accès à des techniques ignorées de tous. Distants et mystérieux, ils font beaucoup plus rares depuis que les Elfes sont arrivés. On entend néanmoins des rumeurs d'individus emmenés dans leurs cités sous-marines. Des cités de métal brillantes de milles feux et dont les couloirs sont de vrais labyrinthes.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Menu Principal

  • : Journal du Yannus
  • : Bienvenue dans cet espace où je parle de ce que j'aime, et surtout de moi. En effet, je voulais avoir un endroit où je peux m'épancher à loisir! Pour autant, je préfère écrire un article quand je pense avoir un plus à apporter, ou si un sujet me tient très à cœur. Je n'ai pas une production régulière (j'écris quand l'inspiration vient et quand les possibilités me le permettent), mais j'encourage à passer au moins une fois par mois, pour ceux que ça intéresserait.
  • Contact

Rechercher

Articles Récents

  • Un été pour abandonner l'humanité
    Je me rends compte que ça fait un moment que je n'avais pas écrit d'article sur ma "pratique sportive". Le dernier remonte à ma pratique de la calisthénie au cours de l'été dernier. Beaucoup s'est passé depuis. Déjà, le mauvais temps approchant me donnait...
  • Pokémon Legends Arceus
    J'ai pensé à acheter les remake de Diamant et Perle quand j'ai appris que leur Ligue était peut-être l'une des plus difficiles, avec Cynthia qui aurait une équipe "parfaite". Mais je me suis ravisé quand j'ai compris que ce n'était qu'un pic de difficulté...
  • Shin Megami Tensei V
    J'ai pensé à me prendre le remaster de Shin Megami Tensei : Nocturne. Mais finalement je me suis ravisé car les musiques n'avaient pas été décompressés. Toutefois, je trouvais bizarre que l'on ressorte un remake de Nocturne peu avant le V... Cependant,...
  • Terres d'Emeraudes 2.0
    J'en parlais dans l'article sur le gentleman, mais j'ai été en couple. C'est tombé à l'eau en partie parce que je n'étais pas disponible et avais, à ce moment là, d'autres priorités. Je n'avais pas pris le temps de prendre de vraiment digérer la rupture....
  • La reprise !
    J'en ai parlé, mais Ring Fit Adventure m'a beaucoup accompagné durant le premier confinement. J'ai pu avancer dans le jeu et ai été surpris des ennemis qui se diversifiaient à un moment avec des animaux envoutés (des cerfs bleus, des aigles rouges, des...
  • Tierlists des applications de rencontre utilisées
    Durant mon adolescence et le début de mon age adulte, j'ai cruellement manqué de confiance en moi. Je ne pensais pas que je pouvais intéresser ou plaire. Que je n'étais qu'un "monstre" destiné à finir seul. Ces derniers mois m'ont fait changer mon jugement,...
  • Bilan covidé
    2020 a été une année bouleversante avec ce virus sorti de quasiment nulle part. Le remake de Resident Evil 3 étant sorti le 3 avril, j'ai pu penser, la première fois que je suis allé au travail durant le premier confinement, que nous étions dans une œuvre...