Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 avril 2020 4 16 /04 /avril /2020 10:13

J'aime beaucoup cette image de Synecdoche. J'étais tombé dessus il y a plusieurs années, alors que je faisais des recherches pour Monstres et Merveilles (je crois). Et elle ne m'a jamais complètement quitté.

Je n'ai jamais vraiment quoi su en faire... Jusqu'à ce que je me dise que je pourrais écrire un article qui en parle...

J'aurais pu parler d'autre images, à savoir deux autres de mes peintures favorites, L'Europe soutenue par l'Afrique et l'Amérique par William Blake, ou encore des différentes allégories de continent que j'aime beaucoup. Mais non, je voulais parler de celle-là.

Je voulais le faire, aussi pour expliquer ce que je peux voir quand je regarde quelque chose. Puisque pris de premier abord, on peut voir une image qui va très vite tourner en shotacon. Mais c'est secondaire pour moi. Ce qui m'importe, c'est que peut représenter chacune de ces quatre femmes, et c'est que je vais faire.

Maria, la Brésilienne : C'est la seule où l'on peut voir clairement la nationalité, le Brésil. C'est également celle qui a le visage le plus détaillé, pouvant laisser croire soit qu'elle est la plus belle, soit qu'elle est la plus coquette. Son sourire est plus agréable aussi.

C'est la plus petite également, quand je la vois je vois une boule d'énergie qui a un style vif comportant beaucoup de mouvements flashy et de l'improvisation. Concernant sa personnalité, elle semble avenante, voire même séductrice. 

Mari, la Japonaise : Au départ, je n'arrivais à déterminer sa nationalité, puis j'ai réalisé que c'était des uniformes des karaté, et qu'elle ne pouvait être que japonaise. Elle incarne alors la yamato nadeshiko. Ce nom désignerait la femme japonaise idéale qui répondrait à tout un ensemble de critères. Elle est distante mais bienveillante.

Sur son style de combat, celui-ci serait propre et élégant. Elle s'entraîne avec grâce et discipline, et elle recherche le mouvement parfait.

Macha, la Russe : Quand je l'ai vu, je n'ai pas trop su déterminer qu'elle est son type de personnage, mais après réflexion, elle me donne l'impression d'une russe. Forte et chaleureuse. J'aurais préféré qu'elle ait les traits plus durs, pour renforcer l'aspect brutal que peut renvoyer la Russie, mais son physique est plus que suffisant. On peut se dire qu'elle est douce et timide.

Mais cette apparence introvertie et potentiellement soumise cache une grande force et des capacités physiques pures au delà de celles ses camarades. De fait, elle n'a pas eu besoin de développer un style propre. Son corps lui permet de se contenter d'un style scolaire et basique.

Mary, l'Américaine : Là encore, je me suis posé des questions sur sa nationalité. Puis j'ai vu les manches, et j'ai pensé aux Etats-Unis. Elle est très extravertie, et est pleine de volonté. Elle se distingue de Maria dans le sens où elle est plus directe et agressive. Elle est plus taquine aussi. Même si au début ça peut faire peur.

Enfin sur sa manière de combattre, toujours au contact, à l'attaque. Ses quelques défenses sont des parades suivies de contres brutaux

Partager cet article
Repost0
30 juin 2019 7 30 /06 /juin /2019 12:47

Il y a quelques années, quand je voulais me mettre sérieusement à la musculation, je me suis acheté un carnet de musculation. Pour m'amuser, je me suis pris un cahier de texte Marvel. Il avait sur sa couverture, ceux qui étaient désormais admis comme les 4 Avengers principaux, Captain America, Iron Man, Thor et Hulk, mais aussi Spider-man, qui a été (jusqu'à récemment en tout cas) la figure de proue de la Maison des Idées. Regarder cette couverture m'a fait penser à la série d'animation des années 60, The Marvel Superheroes, qui regroupait les mêmes quatre personnages, mais avec Namor à la place de Spider-man. En réfléchissant, et alors que le film Justice League commençait à faire parler de lui, je me dis qu'il manquait un 7ème membre pour arrondir tout ça. Une femme de préférence. J'ai pensé à Captain Marvel que Marvel tentait de remettre sur le devant de la scène.

A partir de là, j'avais 7 héros qui se contrebalançaient bien avec la Justice League de DC qui met régulièrement sur le devant la scène les 7 membres fondateurs de la Ligue (jusqu'à ce que Martian Manhunter soit mis en retrait au profit de Cyborg).

Dans la rivalité brûlante qui oppose les Big Two et tous les gros films qui s'enchaînent, je me suis qu'il serait intéressant de combiner les personnages. Chaque éditeur a bien entendu créé des analogues dans son propres univers (je pense au Squadron Supreme chez Marvel). Et dans les années 90, il y avait eu différents crossovers où les Avengers et la Ligue se sont tour à tour affrontés puis ont fusionné, l'Amalgam Universe. 

Je ne souhaite pas refaire ce qui a déjà été fait. Je ne suis pas d'accord avec tout. En effet, si certains choix étaient très pertinents, d'autres me semblait très arbitraires. Ma volonté était de prendre ceux qui me semblait similaire et de les réduire à leur plus simple expression pour former un tout nouveau. Ainsi est née l'Alliance des Champions. 

Voyager : Superman et Captain America ont pas mal de points de convergence.

D'abord les deux incarnent une image d'un "homme supérieur". Superman, c'est dans son nom, et Captain America est issu d'un programme de supersoldat. On peut d'ailleurs maladroitement les considérer comme des réponses au nazisme.

Ensuite, ils sont tous les deux hors du temps et, parfois en décalage avec notre monde actuel. Steve vient des années 30-40 et, certaines origines de Superman le font venir d'un lointain futur (comme dans Red Son) et l'un de ses surnom est l'Homme de Demain.

Enfin, même s'ils sont marqués par un certain patriotisme, ce sont des symboles d'optimisme et de progrès.

Origines : Dans le lointain futur, la Terre n'est plus que le vestige de l'Empire de l'Humanité qui s'étendait sur une grande partie de la Voie Lactée (et même au delà). Elle est prise de querelles entre le Haut Conseil qui contrôle tout la société et le Général qui affirme vouloir renverser le système de caste mais commence à créer un culte de la personnalité. Alors que ce dernier menace de détruire la planète, un jeune capitaine décide de fuir en utilisant la dernière machine à voyager dans le temps en état de marche. Il veut partir quelques mois plus tôt, mais ne comprenant qu'en partie une machine qui dysfonctionne déjà, il se retrouve au tournant du IIIème millénaire, loin de son époque. Des rapports archéologiques de cette période, il retient qu'elle est trouble, en proie à de nombreux tumultes et conflits, mais qu'il s'agit d'un point de départ de l'Age d'Or de l'Humanité. Il souhaite améliorer le monde qu'il connaîtra. La machine ne fonctionne plus, et il décide alors de se mettre à profit ses pouvoirs pour l'Humanité et le Bien commun.

Pouvoirs : Voyager possède de puissant pouvoirs psychiques qui se manifestent sous la forme de télékinésie. Il peut déplacer des objets massifs avec son esprit et projeter des vagues d'énergie psychiques destructrices. Il peut également créer de puissants champs de force et se déplacer à des vitesses incroyables.

Son passé militaire fait qu'il exprime souvent sa télékinésie sous la forme d'une force surhumaine sans limite connue et d'une invulnérabilité relative. De même que ses pouvoirs sont limités par sa capacités de concentration. S'il est capable de réaliser des prouesses de minutie, il a du mal à réagencer les atomes le tenant à l'écart de certains manipulateurs de la réalité.

En plus de ses pouvoirs, il est aussi un commando d'élite entraîné pour les opérations spéciales et maîtrises plusieurs techniques de combat et arts martiaux. C'est un grand tacticien doublé d'un excellent meneur d'homme. Il a la capacité innée d'inspirer le bien chez les autres.

Jetblack : A première vue, Batman et Iron Man sont très différents, Batman est un détective qui rôde dans les ténèbres pour affronter des criminels fous. Iron Man est un justicier qui vole en plein jour, aime se faire voir et affronte régulièrement des rivaux industriels ou des criminels qui en veulent à sa technologie.

Cependant, les deux sont des hommes de génie qui repoussent régulièrement ce que des humains, à peu près normaux peuvent réaliser. Seuls. Ils sont capables de s'adapter à toute sorte de situation.

Origines : Clark Connor est l'héritier de Connor Enterprises, un des plus importants conglomérats mondiaux. Alors qu'il est enfant, sa famille est prise dans un accident de la circulation. Il est le seul survivant, mais est gravement blessé lors d'un accident. Ses rêves de devenir pilote d'essai tombent à l'eau. Cependant, il décide de se réinventer et forge une armure qui lui permettra de voler.

Il constatait que l'entreprise crée par ses aïeux se perdait et dans le même décidé de lutter pour la reprendre. Il accélera la fabrication de la tenue de combat Jetblack qui avait d'abord pour objectif de lui permettre de marcher et aussi de voler, mais l'équipa également de système de défense pour se protéger et atteindre ses ennemis.

Pouvoirs : Jetblack désigne d'abord l'armure de combat piloté par le héros. Cette armure offre différentes capacités surhumaine à son porteur, d'abord une force surhumaine qui permet de soulever des voitures facilement ou de tordre des barre d'acier. Elle permet de résister à la plupart des armes à feu petits calibres, et n'est réellement impactée que par des tirs d'obus lourd. Surtout, elle permet de voler à une vitesse supersonique, et d'effectuer des déplacements impossibles même pour un avion de chasse. 

L'armure est également équipée d'un système de combat avec des tasers, des projections de vibrations sonores, des missiles, et des grenades assommantes. Les gantelets abrites des lames rétractables et des fléchettes. L'armure peut produire des impulsions électromagnétiques.

Enfin, l'armure est reliée à un ordinateur dans la base d'opération. Elle utilise un système de visée assistée, de reconnaissance faciale et de vision nocturne. Elle enregistre tout ce que le porteur expérimente et peut analyser ces enregistrements.

L'armure fonction grâce à l'énergie solaire, mais absorbe aussi l'électricité, l'énergie kinétique. 

Le héros est également considéré comme l'un des hommes les plus dangereux au monde. Son esprit le place parmi les hommes les plus intelligents de la planète, il est ainsi un stratège et un tacticien difficile à contrer. Fin psychologue, c'est un fin manipulateur. Il maîtrise différents domaines de compétences allant de l'économie, au marketing, en passant par ingénierie, la physique, la chimie, la biologie. Il entraîne régulièrement son corps, et beaucoup estiment qu'il est aussi bon que certains athlètes olympiques.

Alemi : Wonder Woman et Thor servent des fonctions différentes dans leur univers respectif. Thor devait prendre le rôle de plus puissants personnages (le côté "dieu parmi les hommes" de Superman), alors que Wonder Woman peut être résumée comme une ambassadrice (je pense que c'est la façon la plus simple de la décrire). 

Néanmoins, ils se rejoignent en plusieurs points. Le plus évident est que ce sont des guerriers, et des membres de royauté, mine de rien. Mais aussi, ils sont aussi issus de la terre (Diana aurait été crée à partir d'argile et la mère de Thor, Gaïa, est l'incarnation de la Terre) et je trouve qu'ils font le lien entre les héros de l'Antiquité et les superhéros. Et même si ce point est relativement peu exploré, ils peuvent questionner le concept de divinité, surtout aujourd'hui. Enfin, ils peuvent jouer un rôle de médiation entre les deux autres membres de la Trinité.

Origines : A la fin de l'âge des Héros, Odin alla voir Isis. Ragnarok approchait et, avec ce conflit ne faisait qu'annoncer la perte d'influence des anciens dieux. Odin voulait créer un protecteur qui pourrait protéger la Terre même après leur déclin, et leur éventuelle disparition. Isis partagea le plan, mais remarqua également que leurs pouvoirs diminuaient déjà. Ils prirent alors la décision de contacter d'autres divinités. Ce ne fut pas moins des divinités les plus influentes des panthéons toujours forts qui répondirent à l'appel. Zeus, Dagda, Vishnu, mais aussi les lointains Olorun, Quetzacoatl et Izanagi. Chacun était d'accord avec la nécessité de créer cet ultime héros. Il devra être un demi-dieu afin de dépasser les contraintes de la mortalité sans avoir à être lié par les règles des dieux. Izanagi réussit à obtenir que ce soit une femme. Chacun d'entre eux lui offrirait sa bénédiction. Isis, la manipulatrice de la vie, la façonna à partir de l'argile primordiale, celle qui avait servi à créer les premier humains. Odin lui conféra la rage de l'ours, la férocité du loup et la sagacité du corbeau. Zeus lui offrit la puissance brute des tempêtes pour qu'elle puisse terrasser tous ses adversaires. Dadga le bon druide lui offrit la vitalité et l'endurance. Vishnu le Protecteur lui conféra la résistance à toutes les blessures et la survie jusqu'au prochain Kalpa. Quetzacoalt lui offrit la bénédiction des vents qui la porteront. Izanagi lui inspira la grâce, la beauté et l'habilité au combat. Enfin Olorun lui insuffla le feu intérieur ainsi que la compassion pour tous les êtres vivants.

Une fois leur oeuvre accomplie, les dieux confièrent l'enfant aux couple royal des Fées, Obéron et Titania. Leur royaume restait proche de celui des mortels, et ils conservaient une grande partie de leurs pouvoirs. Alemi grandit parmi les elfes et les fées, affrontant les monstres qui menaçaient le royaume des Elfes et ceux qui parvenaient à atteindre la Terre. Ses exploits la rendaient populaire auprès du Beau Peuple, tant et si bien que Maeve, la fille du couple royal, devint jalouse et chercha à obtenir un pouvoir similaire. Elle tomba alors sur l’Icône du Chaos, qui contenait l'essence des dieux fripons. Cette magie amplifia ses pouvoirs et son intelligence.

Pouvoirs : Alemi fait partie des individus les plus puissants sur Terre. Sa force physique n'a pas de limite connue. Elle a facilement triomphé de monstres, dieux et réalisé toutes sortes de prouesse physique. Ses périodes de furie la rendent encore plus forte, au prix de perdre sa raison. Dans le même ordre d'idée, elle est presque invulnérable. Elle peut encaisser des coups qui peuvent mettre à terre des dieux moindres, résister à des températures et des pressions extrêmes, ainsi qu'à des radiations et maladies. Dans l'hypothèse où elle serait blessée, ses capacités de guérison la remettront d'aplomb dans de meilleures conditions et bien plus rapidement qu'un humain ou un dieu puisse espérer. Son endurance lui permet de se battre pendant de longues heures sans être fatiguée. Elle peut voler à des vitesses supersoniques et réagir plus vite que l’œil humain peut le percevoir. Elle peut rester dans l'espace sans assistance. Ses sens sont plus pointus que ceux d'un humain.

En plus de ces capacités physiques, Alemi a naturellement un sens du combat, maîtrise plusieurs arts martiaux et plusieurs armes. Elle possède également des siècles d'expérience du combat et des conflits. 

Elle est équipée de différents items. D'abord, la Tueuse de dieux, une épée capable de tuer les dieux et d'ouvrir un passage entre les dimensions. Le heaume de domination, un casque qui protège des charmes et contrôles mentaux. La cape du vigilant, une cape qui peut protéger ceux qui en sont couvert. Enfin de l'armure solaire, une armure qui absorbe l’énergie du soleil pour la convertir en énergie.

l'Etranger : Qu'est-ce qui rassemble le Martian Manhunter et Hulk, en dehors d'être vert et de se balader en sous-vêtements violets? Tout d'abord, les deux sont des marginaux qui n'arrivent pas à s'intégrer. Le Martian Manhunter est l'un des derniers martiens, et a une apparence beaucoup extraterrestre que celle de Superman (même si elle est légèrement changée). Hulk quant à lui, est toujours en fuite de ceux qui s'en prennent à lui, veulent le manipuler ou le tuer.

Les deux se transforment. C'est évident pour le Martian Manhunter qui se métamorphose en toute sorte de chose ou créature, mais aussi Banner qui se transforme en différents Hulk.

De plus, même si c'est fin, il y a un lien avec la spiritualité. Jon Jonz est l'un des plus puissants télépathes sur Terre (avec tout ce que peut signifier), alors que la psyché de Bruce Banner est complètement fracturée. De plus, Hulk est capable de voir les formes astrales pour se protéger de son père.

Enfin, ils sont tous les deux extrêmement puissants. le Martian Manhunter a les même pouvoirs que Superman, plus ses pouvoirs psychiques, le contrôle de sa densité et la métamorphose. Et Hulk est plus direct. Il n'est qu'un amas de force et de rage. Le plus fort qui existe. Il ne sert à rien de rentrer dans trop de détails pour lui.

Avec ce personnage, on peut ainsi d'une part toucher ce qui est relatif à l'altérité et à l'identité, mais aussi est en rapport avec la spiritualité, au surnaturel, jusqu'à l'horreur.

Origines : Les Enfers constituent un ensemble hétéroclite de 9 royaumes. Chacun d'entre eux est dirigé par un Prince infernal. Au dessus de ces Princes, le Triumvirat infernal composé d'un représentant des 3 espèces, les diables, démons et les anges déchus. Ces derniers ont imposé une hiérarchie qui complexifie les rapports de pouvoirs ne les limitant plus à la loi du plus fort.

Ainsi, cette organisation n'a pas calmé les luttes de pouvoirs entre les Princes mais les a exacerbé en mélangeant les conflits physiques avec des intrigues et des manipulations. L'Etranger appartenait à une époque plus ancienne, et restait fidèle à un code d'honneur, et même s'il avait été nommé exécuteur d'un des Princes, il était perçu comme un mouton noir, ironiquement.

Un jour, il fut convoqué sur Terre par un jeune sorcier. Jusqu'à présent, il méprisait la Terre, et trouvait ses habitants faibles. Le jeune l'avait convoqué par son école était prise d'assaut par un groupe de chevaliers. Alors que le jeune allait se faire tuer, sa mère se sacrifia pour lui. Happé par une puissance qu'il ignorait jusqu'alors, l'Etranger s'embrasa et détruisit le château où il se trouvait. Il erra ensuite pendant des siècles à la recherche de ce pouvoir, mais alors qu'il appréciait de plus en plus les humains sa nature menaçait de prendre le dessus. En effet, même des décennies d’ascèse et de méditation n'avaient pas réussi à calmer complètement sa rage et son ambition, sa soif de domination et de destruction. Son gout du sang. 

Au cours d'un rituel, il réussit à se séparer de sa part maléfique qu'il renvoya dans les Enfers. Celle-ci passerait les siècles qui suivront à le tourmenter et à chercher un moyen de redevenir complet. Désormais purifié, il pouvait se consacrer à la défense des humains contres les siens, mais aussi la plupart des entités surnaturelles. 

Pouvoirs : L'Etranger possède les caractéristiques d'un démon. Mais faisant partie de la haute noblesse infernale, ses capacités dépassent de loin celle de ses congénères inférieurs. Il possède ainsi des capacités physiques surhumaines lui permettant d'affronter des armées entières pendant de longues périodes. Il résiste à la plupart des armes physiques conventionnelles mais reste sensible aux armes énergétiques de très haute technologie. Il possède des sens particulièrement aiguisés et en particulier la capacité de sentir la magie et les âmes des autres. Il peut également générer et manipuler du feu infernal, un type de feu magique qui ne s'éteint que lorsqu'il en a envie et qui peut brûler les âmes.

De plus, il est admis qu'il est l'un des meilleurs praticiens de la magie sur Terre. Il a une maîtrise naturelle de la magie noire, lui permettant de manipuler les ombres, le sang et les malédictions. Il maîtrise également la nécromancie. En réussissant à s'extirper de sa partie maléfique, il a pu prétendre à connaître la Première Magie, qui lui permet d'accéder à la puissance de la Création. Il connaît d'autres types de magie, et peut utiliser la télékénisie, la télépathie, la manipulation d'illusion et la métamorphose.

Enfin, sa vie de combats a fait de lui un combattant et un tacticien aguerri. Mais, il est surtout redouté pour être un fin manipulateur. 

Il est de la même limité par sa nature. Il est lié par sa parole et ne peut être dans un lieu s'il n'est pas explicitement invité. Son véritable nom a un pouvoir sur lui.

Lightbringer : J'associe Green Lantern et Captain Marvel parce qu'ils sont tous les deux des super-héros têtes brûlées qui opèrent principalement dans l'espace. De plus, ils projettent tous les deux de la lumière.

Origines : L'Empire Savant est une des superpuissances de l'univers. Dirigés par les Savants, une des plus anciennes espèces existantes, il est basé sur le savoir et la raison, son expansionnisme veut apporter la paix dans l'univers. Il est notamment en conflit avec la Théocratie, un empire de fanatique. Les Savants soutiennent qu'il y a plusieurs millénaires, ils tentaient une approche pacifique et diplomate, mais celle-ci rencontrait vite ses limites. Ils préfèrent désormais passer par les Lightbringer.

Les Lightbringers constituent l'élite de l'Empire, à la fois officier, commando et diplomate. La diversité dans leur recrutement doit montrer la richesse de l'Empire. Ils sont équipés de l'arme la plus puissante de l'univers. Un seul Lightbearer peut contrôler une métropole planètaire. Un bataillon peut envahir une planète.

Un des plus brillants Lightbringers avait été envoyé pour continuer l'observation de la Terre, qui en dépit de ne pas être une menace immédiate possédait un fort potentiel de développement en complément de sa position stratégique dans les routes supraluminique. Il fut attaqué par un de ses ennemis et son vaisseau s'écrasa. Samantha "Sam" Simon, pilote d'essai, passait dans les environs, et fut choisie comme remplacement par le cristal. Elle fut emmenée sur Savana I, capitale de l'Empire. Là bas, elle fut entraînée pour devenir une Lightbringer.

Pouvoirs : Les Lightbringers sont tous équipés de cristaux de pouvoir qui prennent la forme de bijoux, ou décoration importantes. Les cristaux sont reliés à la Forge de l'Empire qui le fournit en énergie qui en général se limite à une journée (selon l'espèce) d'utilisation intensive. Certains soutiennent que les cristaux sont doués d'une conscience.

Le cristal crée d'abord l'uniforme du Lightbringer. Les uniformes s'adaptent à la personnalité du Lightbringer. Le cristal assure ensuite la protection du porteur, quelque soit les conditions extérieures, il offre toujours les conditions optimales à celui qui le porte. Il protège également le porteur des tentatives de manipulation mentale. Il permet à son porteur de léviter et de se déplacer à des vitesses hypersoniques en atmosphère et à des vitesses proches de celle de la lumière dans l'espace.

Le cristal fonctionne ensuite comme ordinateur. Il est relié à la base de donnée de l'Empire et peut y retrouver les informations recherchées. Avec ses sondes, il peut analyse son environnement et produire des modélisations holographique et recouper des informations. Il sert de traducteur universel, et peut traduire les quelques langues qu'il ne connaît pas en quelques instants. Le cristal sert également d'appareil de communication et peut intercepter d'autres communications. Il peut également pirater d'autres ordinateurs.

Le cristal des Lightbringer est enfin connu comme l'une des armes les plus puissantes de l'univers. Il offre à son porteur une force de l'ordre de 75 tonnes en plus d'une endurance de loin supérieure à celle des humains. Les cristaux offrent une résistance à la plupart des armes en circulation dans l'univers et peuvent convertir la plupart des projections d'énergie matérielles (la magie et l'énergie psychique ne fonctionnent pas). Mais surtout, les Lightbringers peuvent projeter de l'énergie photonique capable de détruire des vaisseaux spatiaux longs de plusieurs kilomètres (certains rapports confidentiels parlent même de planètes détruites sous la puissance des cristaux). Le Lightbringer est libre dans la manifestation de cette énergie.

En dehors de ses pouvoirs de Lightbringer, Samantha Simon est une officier de l'armée de l'air. C'est une pilote d'essai et suit des entraînements physiques intensifs et réguliers. Elle connait plusieurs arts martiaux dont certains sont extraterrestres, mais a une préférence pour la boxe anglaise.

Spark : Flash et Spider-Man ne se ressemblent pas du tout superficiellmeent. Que ce soit en terme de pouvoir que dans leurs rapports avec les forces légales. Pourtant, les deux sont des hérauts de l'Age d'argent des superhéros. Flash étant celui qui l'a débuté et Spider-man ayant rajouté une part de troubles personnelles dans les histoires de super-héros. A ce titre, les deux sont rongés par un drame qui les a motivé dans la voie qu'ils ont suivi, bien souvent la perte d'un proche.

Les deux sont également les résultats d'accident de laboratoire, et s'inscrivent dans la partie super science des superhéros. Ce sont d'ailleurs des scientifiques capables d'inventer des instruments qui vont avec leurs pouvoirs. Pouvoirs dont bien souvent, ils n'utilisent qu'une partie.

Enfin, ils jouent le rôle de conscience pour le monde des superhéros dans le sens le plus large. 

Origines : Quand Francisco Frantz était un enfant, son père est mort lors d'un accident mystérieux. Cette tragédie l'a toujours hanté, et l'a poussé à devenir physicien pour percer les secrets de l'univers. Alors qu'il participait à un projet collectif qui visait à créer un moteur à énergie renouvelable, il tenta de sauver quelqu'un qui était entré par effraction, et fut happé dans les énergies. Pendant quelques instants, il disparut puis se recomposa. 

Quand il revint à lui, quelques temps plus tard, il découvrit qu'il pouvait manipuler l'électricité statique.

Pouvoirs : Ses pouvoirs se sont d'abord manifestés comme un renforcement de ses capacités physiques et physiologiques. Il a une meilleure endurance, de meilleurs réflexes. Une meilleure coordination cerveau-meilleure, en somme. Il guérit plus rapidement de ses blessures et a une meilleure digestion. Sa maîtrise de son propre champ bioélectrique est largement passive, mais il peut parvenir à augmenter ses capacités de réflexion, mais cela lui demande plus d'énergie et le fatigue rapidement. Il a également développé ses pouvoirs pour pouvoir détecter les autres champs bioélectriques, il peut ainsi détecter d'autres formes de vie.

Très rapidement, il a compris qu'il pouvait également produire et manipuler de l'énergie électromagnétique. Il se sert de ses pouvoirs pour renforcer ses coups qui peuvent avoir un effet étourdissant capable d’assommer un homme. Il peut néanmoins également la projeter comme des éclairs pour atteindre ses adversaires. Il peut tuer avec ses éclairs, mais préfère en général effrayer les voyous ordinaires, il retient moins ses coups contre des surhommes. Il peut utiliser cette énergies à différents effets, pour créer des toiles électriques, des EMP, des champs de forces d'électricités capable de stopper des munitions en métal. Il est également capable d'utiliser son énergie pour créer des grappins magnétiques pour se propulser vers un objectif.

S'il utilise souvent son énergie personnelle pour ses pouvoirs, il peut aussi absorber et utiliser l'énergie électromagnétique ambiante pour renforcer ses pouvoirs ou se soigner. Il peut prendre l'énergie d'appareils électriques, l'énergie circulant dans les câbles électriques ou même dans l'air ambiant si celui-ci est suffisamment chargé.

Il est également capable de se transformer en "foudre vivante". Il devient alors un être constitué d'énergie pure. Il peut se déplacer à la vitesse de la lumière en suivant des câbles électriques. Quand il est sous cette forme, il n'a plus aucun besoin biologique. Cependant, il évite de prendre cette forme, car il craint de perdre son individualité et de se fondre dans le champ électromagnétique de l'univers.

En plus de ses pouvoirs, il est également un étudiant en physique, avec un parcours d'excellence dans d'autres domaines académiques, en particulier les sciences naturelles. Il aime bricoler des inventions pour se détendre et fabriquer différents appareils. Il a aussi une fibre artistique puisqu'il a désigné et réaliser son propre costume. Ses heures passées à lire des comics et à jouer à des jeux vidéos lui ont affûté sa perception des événements qui l'entoure. 

L'une de ses principales faiblesses est la méfiance qu'il a vis-à-vis de ses pouvoirs. Il est souvent réticent à les pousser à leurs limites de peur qu'il les dépasse. Il a été théorisé que s'il est capable de maîtriser une des forces fondamentales de l'univers, son manque de confiance en lui l'empêchera de réaliser son plein potentiel.

Eric, le Roi-Mystère : Quand j'avais commencé à penser à ce personnage, j'avais Aquaman et Namor en tête. Cependant, d'une part, j'étais arrivé à un roi atlante sous stéroïde, et surtout je peinais à lui trouver des ennemis intéressants. Dans la même période, sortait Aquaman  au cinéma, et le film a été comparé à Black Panther sorti plus tôt dans l'année. De plus, dans le métro, je voyais des publicités pour un spectacle Avengers avec Black Panther parmi les personnages sur l'affiche. Je me suis alors demandé pourquoi ne pas switcher Namor avec T'Challa pour varier un peu.

De plus, je trouve qu'avec ce personnage, il serait plus simple d'explorer un aspect protection de la nature que l'on retrouve assez rarement en fait.

De plus, il faut garder en tête que le personnage n'est pas qu'un superhéros. Il est d'abord le roi d'une civilisation ancienne mais aussi avancée. Je ne suis pas spécialement monarchiste, mais j'estime que ceux qui ont pu devenir des rois ont eu quelque chose qui les distinguait des autres. Quelque chose qui leur a permis d'installer des pouvoirs incarnés pendant plusieurs siècles. Un roi a quelque chose de physique et politique, mais aussi une part de spiritualité et de symboles. 

Origines : Alors que Atlantide s’effondrait, une partie de sa population prit une cellule de son noyau principal pour l'emmener dans une colonie en Amérique du Sud. Au fil des siècles, le noyau renforça la colonie qui devint un puissant royaume. Il influença la forêt aux alentour, la rendant plus dense et plus dangereuse pour les étrangers. La Nouvelle Atlantide était fondée. Les énergies influençait sur les habitants qui devinrent plus forts, plus résistants et plus intelligents, mais de plus en plus dépendant au noyau. Les peuples aux alentours parlaient en sous-main de ce royaume caché couvert d'or et dont les habitants étaient immortels. Les légendes d'El Dorado et de la Fontaine de Jouvence étaient nées. 

Beaucoup d'explorateurs tentèrent de chercher la Nouvelle-Atlantide, mais peu en revinrent, et ceux qui revenaient étaient systématiquement discrédités. En effet, la Nouvelle Atlantide capturait les intrus et les brisait pour les incorporer dans son propre système. Au sommet se trouvaient les Néo-Atlantes, une élite bercée dans les eaux de jouvence, puis venaient tous les autres, originaires de peuples différents et arrivées pour des raisons diverses. Une stricte ségrégation était mise en place.

Un jour, un explorateur arriva en Nouvelle-Atlantide, il partait sans guère d'espoir et il tomba sur une patrouille de reconnaissance de la princesse atlante. En dépit des nombreux interdits, une idylle se créa entre les deux, et un enfant naquit de cette union, Eric Edward. Néanmoins quand l'enfant naquit, des gardes arrivèrent et tuèrent son père. Mais devant les suppliques de sa mère, ils ne tuèrent pas l'enfant et emmenèrent les deux. Le Roi de l'époque et les nobles ne savaient que faire de cet enfant métis. Il était désormais le premier-né de la princesse et un héritier potentiel, mais il avait été conçu en dehors du mariage et surtout avec un étranger. Rapidement, la princesse fut marié à un général et lui donna un autre fils. Les deux frères devinrent des rivaux, mais là où son cadet avaient les faveurs de la cour, Eric préférait la compagnie des autres populations, et cherchait un moyen de quitter la Nouvelle-Atlantide. 

Il fut décidé que l'un d'eux deviendrait le roi. Le frère cadet avait le soutien de l'élite atlante, mais Eric un soutien populaire, donc pour trancher les deux seraient opposés au jugement des dieux, un ensemble d'épreuves qui reconnaîtrait le nouveau Roi devant les dieux qu'avaient désormais les Néo-Atlantes, les Rois de la Forêt, le Seigneur Jaguar, la Reine Harpie, le Tyran Caïman et l'Impératrice Fourmi. Le Seigneur Jaguar lui apprit à se déplacer dans les ombres, la Reine Harpie à ne pas être pris par surprise, le Tyran Caïman a être patient et l'Impératrice Fourmi que chacun retourne à la terre un jour. Eric remporta ces épreuves et devint roi.

Pouvoirs : Eric, le Roi-Mystique possède une physiologie de Néo-Atlante qui le place au sommet des capacités d'un humain et à la frontière d'un superhumain. Ses capacités physiques sont semblables ou légèrement supérieures à celles des meilleures athlètes olympiques. Ses capacités intellectuelles sont également à leur plein potentiel. De plus, de par sa condition métis, il n'est limité comme les autres Néo-Atlante et peut aller loin de la Nouvelle-Atlantide sans dépérir.

En plus de ses capacités naturelles, il a été entraîné dans les arts martiaux atlantes, ainsi que dans la survie dans la forêt amazonienne. Il est un excellent traqueur et tacticien, capable de monter des opérations complexes. Comme prétendant au trône, il a été obligé d'apprendre les ruses de la politique et à la diplomatie.

En tant que Roi de la Nouvelle-Atlantide, il est également le Haut Prêtre de la religion, et a du, pour affirmer son règne, acquérir les marques des Rois de la Forêt, les nouveaux dieu atlantes.

Des dons des Rois de la Forêt, il est devenu un artiste de l'évasion capable de se déplacer sans bruit et de se libérer de toutes les entraves, il est presque impossible de le prendre par surprise. En entrant en état de méditation, il peut récupérer de certaines blessures et il résiste à la plupart des poisons et toxines.

En plus de toute ses capacités, il est équipé d'un ancien modèle de tenue de combat qui comprend des modifications qui datent de l'Atlantide originelle et ont été perdues. Il a accès aux ressources de sa nation.

Je me rends compte que cette équipe est vachement puissante, quand même!

Partager cet article
Repost0
17 mai 2018 4 17 /05 /mai /2018 15:05

Est-ce que cet article s'inscrit dans la lignée du gentleman? Après tout, il s'agit d'améliorer quelque chose dans ma vie. En tous les cas, il reprend la structure de l'article sur le Courtisan (ou il faudrait mieux dire "o cortesão").

Quoiqu'il en soit, il y a quelques jours j'ai eu une nouvelle lubie : je veux apprendre le portugais. Mais pas le portugais du Portugal, mais celui du Brésil. J'en avais déjà parlé il y a qu'il y a quelques temps maintenant, mais la place qu'a pris le Brésil dans ma vie ces dernières années m'a sauté aux yeux dernièrement, et je souhaiterais aller plus loin.

Il y a plusieurs années, j'avais écrit un article (un des premiers?) sur les Etats-Unis d'Amérique, mon autre pays de cœur. Je pense que je vais consacrer un article au pourquoi j'aime le Brésil. En effet, trop souvent quand je parle de mon attrait pour le Brésil, on me parle des travestis et des shemales (enfin ça c'est moi qui en parle) et c'est rageant.

Au niveau du sport, on retient souvent du Brésil le football et la capoeira. Ces parties ne m'intéressent pas trop. De façon plus générale, le Brésil est souvent associé au culte du corps. Les habitants peuvent être perçus comme superficielles, ayant recours à différents artifices pour se rendre plus beaux quitte à se ruiner la santé. Je ne suis pas nécessairement dans cette démarche, mais mon expérience m'a offert une vision un peu plus profonde. Mais peut-être que je ne fais que projeter ce que j'ai pu acquérir de ma pratique sportive.

D'une part avec le MMA. En effet, on peut dire que le combat libre tel qu'on le connait aujourd'hui a pris ses origines au Brésil avec le vale tudo, puis le jiu-jitsu brésilien. Pendant longtemps resté à l'état de projet, le MMA a permis de déclencher beaucoup de chose chez moi. Une meilleure conscience de mon corps d'abord, mais aussi un meilleur contact avec l'autre.

Ensuite, j'ignore quels sont les apports réels du Brésil à la pratique de la musculation, mais au cours de mes "recherches scientifiques", je tombe souvent sur des praticiens originaires de ce pays. On reste ainsi dans le cliché du go muscu qui n'a rien d'autre dans sa vie.

De plus, et peut-être plus en profondeur, j'ai une forme d'attachement à ce que l'on pourrait appeler la culture brésilienne. Par beaucoup d'égard, je trouve qu'elle ressemble beaucoup à ce que l'on peut trouver dans la zone caraïbe, à la croisée des chemins entre l'Amérique, l'Europe et l'Afrique.

Au travers de la musique brésilienne, j'ai pu découvrir (et peut-être me réconcilier) avec certaines sonorités que j'ignorais. Cela s'est principalement fait au travers de la bossa nova. La bossa nova est un dérivé de samba et de jazz qui s'est développée au cours des années 50. La première musique appartenant à ce genre que j'ai pu distinguer est Fly in the Freedom, un thème de Sonic Adventure 2. Depuis, j'ai dû écouté pas mal de version de la Fille d'Ipanema. Puis, j'ai eu mon déclic, et mon envie de me mettre à la basse qui me trottait depuis un moment. Mais je me souviens quand j'étais allé acheter ma basse, il y avait une chanson de Jamiroquai, Stillness in Time, qui s'inscrit dans cette démarche. Je garde une forte influence funk dans le style que j'aurais aimé construire.

Enfin, je trouve que le Brésil incarne à l'échelle d'un sous-continent (avec également les Etats-Unis, mais ce n'est pas le sujet), les différentes facettes de la colonisation et de la traite des esclaves.L'immensité du pays permettant une survie des populations indigènes, ainsi qu'une graduation des populations extérieures (qu'elles soient venus de gré ou de force). Aujourd'hui, la société brésilienne est complexe et animée de différents rapports de force et aspirations, chose que l'on retrouve à d'autres endroits, mais exprimée de façon moins tranchée et nette. C'est une espèce de loupe qui focalise sur les sociétés post-coloniales et esclavagistes découvre dans d'autres endroits, comme les Antilles.

Enfin, il continue d'abriter certaines traditions africaines qui ont pu se syncrétiser avec les croyances européennes et amérindiens, et je trouve tout ça fascinant.

Partager cet article
Repost0
29 octobre 2016 6 29 /10 /octobre /2016 16:41

Cette réflexion ne vient pas avec les présidentielles qui se rapprochent à grand pas. C'est juste que cette idée me traversait l'esprit depuis longtemps maintenant.

Le postulat de départ est que je trouve qu'il y a beaucoup de membres dans le gouvernement. Pas ce gouvernement en particulier, mais de façon générale. Entre les ministres et les secrétaires d'Etat, on a une inflation de porte-feuilles. Si l'on peut comprendre certains, d'autres ont l'air d'être plus accessoires, soulignant une thématique qui anime le Président de la République et la majorité gouvernementale ou - et de façon plus cynique - pour donner un poste aux copains.

Au final, l'une des questions que l'on peut se poser (et que l'on s'est posé concernant le premier gouvernement sous François Hollande) est "qui c'est?" En dehors de certains qui sont affecté à des ministères où il y aura des politiques majeures à mettre en place ou, encore, des personnalités très fortes, on oublie facilement les ministres. 

Ainsi, l'idée est d'opérer une lolfisation du gouvernement. En effet, la LOLF a réorganisé les crédits selon des politiques publiques, les missions, qui peuvent regrouper plusieurs ministères. En faisait des recherches, j'ai découvert que dans la seconde moitié des années 2000, les secrétariats généraux se sont répandus dans les ministères. Ceux-ci ont des missions transverses de soutien et d'appui aux missions des différentes directions centrales ou générales, notamment en matière de ressources humaines ou financières. Ils vont être amenés à servir de base.

Mon objectif est alors de composer un gouvernement resserré sur un ensemble de politiques fortes. Mon souhait en réfléchissant sur cette thématique était de n'avoir que des ministères régaliens, mais le rôle de l'Etat en France empêche désormais de n'avoir que du pur régalien. Avoir peu de ministres permettrait de leur donner à chacun un poids certain dans le travail gouvernemental. De plus, ils permettrait de donner de la représentativités aux différents courants qui animent une majorité et sont des récompenses pour les copains.

Premier Ministre : Comme toujours le Premier Ministre coordonne l'action du gouvernement. Les services du Premier Ministre sont d'abord transversaux, ils touchent ainsi à l'ensemble des activités des autres ministères. Ce sont eux qui assurent le pilotage et l'arbitrage des politiques interministérielles.

Le Premier Ministre dispose de l'administration pour mettre en oeuvre la politique du gouvernement. Ainsi, il rassemble les porte-feuilles de la fonction publique et de ce que l'on appelle la modernisation de l'action de l'Etat. C'est lui qui organise les réflexions sur les carrières des fonctionnaires ainsi que celles sur la réforme de l'Etat.

De l'ensemble du gouvernement, les services du PM sont également les plus politiques (c'est dire), et ils sont ceux chargés des relations avec le Parlement. Ainsi, ses services centralisent les projets de loi pour les transmettre à la Chambre concernée. Le Secrétariat Général du Gouvernement prépare avec le Secrétaire Général de l'Elysée l'ordre du jour du Conseil des Ministres.

De façon générale, et pour faire écho à ce que j'ai expliqué plus haut, le Premier Ministre aurait une compétence par défaut, si l'on ne sait pas qui doit mettre en oeuvre cette politique publique, c'est pour le Premier Ministre.

Ministère de l'Intérieur : Avec la Présidence qui est d'abord politique et les services du Premier Ministre qui sont plus dans la coordination, l'arbitrage et le pilotage interministériel, le Ministère de l'Intérieur est à mes yeux la traduction concrète de l'Etat. C'est pour cette raison que c'est un immense honneur pour moi de travailler dans ce Ministère.

Tout d'abord, le Ministère assure la représentation et permanence de l'Etat sur l'ensemble du territoire nationale. Cette représentation est assurée par les préfets dans leur circonscription. Dans cette mission de représentation de l'Etat, il veille au respect des libertés locales et des compétences des collectivités territoriales dans le cadre de la décentralisation. Dans un souci de simplicité, je lui adjoins également l'Outre-mer. Après tout, ça reste la continuité du territoire.

Il élabore ensuite les règles assurant les libertés publiques des citoyens dont en particulier l'expression du suffrage universel.

Enfin, il garantit l'intégrité des institutions, et la sécurité des personnes et des biens. Il assure la protection des populations des risques et fléaux de toutes nature et contre les conséquences d'un conflit éventuel.

Le Ministère des Affaires étrangères : Dans sa Séparation des pouvoirs, Locke considérait la capacité de conclure des traités, de faire la guerre, de mener des relations internationales en somme, était un pouvoir constitutif de l'Etat suffisamment puissant pour devoir être distinct du pouvoir exécutif, il s'agissait du pouvoir fédératif. Je ne pense pas en avoir jamais vu un exemple. Dans tous les cas, la pratique à conduit à considérer la conduite de relation internationales comme une caractéristique régalienne qui ne peut être réaliser qu'au plus haut sommet de l'Etat (par exemple, dans les fédérations, c'est l'Etats fédéral qui assure cette politique). En France, la conduite de la diplomatie fait partie du "domaine réservé", un domaine qui tient de la prédominance du Président de la République. Mais il faut bien quelqu'un pour tout mettre en place, c'est là qu'intervient le Ministère des Affaires Etrangères. Celui-ci, est en théorie, l'initiateur de la politique extérieure de la France et, dans tous les cas, propose ses orientations.

Le Ministère est alors d'abord chargé de la conduite des rapports avec les Etats étrangers. A ce titre, il informe le Président de la République et le reste du Gouvernement de la situation politique, sociale, économique et culturelle des autres Etats grâce aux rapports transmis par la représentation française à l'étranger (ambassades et consulats).

Au travers de ce réseau de représentation, il assure la coordination des relations internationales, et représente l'Etat au cours des de négociation. Chaque ambassadeur est le représentant du Président de la République et de l'Etat dans le pays où il se trouve.

Cette représentation s'étend aussi dans les rapports avec l'Union Européenne, où ce sont les services du MAE qui assure la représentation "classique" (c'est-à-dire, en dehors de questions particulières) de la France au sein du Conseil.

Enfin, le MAE doit s'assurer de la protection des intérêts français à l'étranger et doit portant assistance aux français à l'étranger. Il assure également les règles veillant à la vie des français vivant à l'étranger (élections, état civil, etc.). Il anime également le réseau de la Francophonie.

HEXAGONE BALARD BADOW!!!Ministère de la Défense : De la manière dont je comprends les choses, le Président de la République, "chef des armées", est celui qui détermine les missions et les objectifs, et c'est au Gouvernement qui "dispose de la force armée" qui est sensé organiser et mettre en oeuvre ces objectifs. D'abord le Premier Ministre qui dirige les forces armées, et ensuite le ministre de la Défense.

Le Ministère se charge de la préparation et la mise en oeuvre de la politique de Défense. Il assure la gestion de l'infrastructure et de la mobilisation des forces armées. Par conséquent, il a l'autorité sur les armées et veille à l'entretien de leurs moyens. Il a sous ses ordre l'Etat-Major des armées.

Le Ministère assure la prospection de Défense, le renseignement extérieur et militaire, l'anticipation des crises.

Il soutient la recherche et le développement dans le domaine de la défense et de l'armement et participe à la préparation et la mise en oeuvre de la politique d'exportation des équipements de Défense (en gros, c'est lui qui vend les armes).

Enfin, il assure la prise en charge des politiques sociales dans le secteur de la Défense (anciens combattants, veufs et orphelins).

Réfléchir sur les Ministères des Affaires étrangères et de la Défense me fait pas mal penser à l'Antaam des Qunari dans l'univers Dragon Age, L'Antaam désigne d'abord l'armée des Qunari, mais aussi leur représentation diplomatique, ceci n'aidant pas à des relations paisibles.

Le Ministère de la Justice, ou la Chancellerie : L'existence d'un ministère de la Justice peut soulever des questions dans la mesure où le pouvoir juridictionnel est réputé être indépendant du pouvoir exécutif. Néanmoins, si les magistrats du siège ont des assurances d'indépendance, une bonne partie de leur rôle est de dire le droit. Mais il faut bien quelqu'un pour tout simplement organiser et prendre en charge tout le reste.

Ainsi, le ministère assure d'abord la gestion des moyens de la justice, à savoir les personnels (la gestion des carrière, ça en fait du papier), l'immobilier et les équipements.

Il assure la préparation des textes à valeur normative dans les domaines du droit civil, commercial et pénal.

Il assure également la gestion des établissements pénitentiaire ainsi que la protection des populations qui lui sont confiés par des décisions de justice (les mineurs et les majeurs incapables).

Ministère de l'Economie et des Finances : Durant l'Ancien Régime, cette "charge" s'appelait la Surintendance. Le général de Gaulle aurait dit "l'intendance suivra." Cependant, dans la pratique, Bercy s'est imposé comme un interlocuteur de premier ordre.

La tâche première de ce Ministère est d'assurer la gestion des finances publiques et il est chargé de calculer l'assiette et d'assurer le recouvrement  des impôts. Toujours dans le domaines des finances publiques, il est chargé d'élaborer le budget, selon les conditions prévu par la Loi organique pour les lois de finances de 2001.

Il est responsable de la préparation et la mise en oeuvre des politiques du gouvernement dans l'économie. Ces politiques prennent plusieurs formes, cela peut être en matière industrielle ou commerciale. Il accompagne l'artisanat ainsi que le développement du numérique. Il veille à la protection des consommateurs. Il suit le tourisme,

Ministère de l'Aménagement du territoire et des Ressources naturelles : En faisant des recherches, j'ai appris que le Ministère de l'Agriculture est l'un des plus anciens. Sans doute car l'agriculture a toujours été une question majeure, et que moi, enfant du tertiaire ne m'en rend pas nécessairement compte.

Ce ministère a pour charge de préparer et mettre en oeuvre les politiques relatives au développement durable et à l'environnement. A ce titre, il est consulté sur toutes les négociations d'accords internationaux qui touchent à ses questions et celles relatives à l'alimentation. Il apporte son soutien à l'innovation aux technologies vertes et renouvelables et il accompagne la transition énergétique. Il est le coordonnateur et le pilote des réseaux d'énergie et de transports dont il contrôle la fiabilité des infrastructure. Il veille à la qualité et à la biodiversité de la mer.

Il assure également la qualité de l'alimentation et le respect de la politique agricole commune. Il gère la formation agricole et l'emploi en milieu rural, ainsi que le régime social des agriculteurs et assimilé. Il a charge la gestion et la préservation des espaces naturels ainsi que le développement et l'aménagement des territoires ruraux. Enfin, il assure la qualité et la disponibilité de l'eau.

Ministère de l'Education et de la Culture : On commence à quitte le régalien "pur". Néanmoins, la politique de l'éducation est d'une telle importance en France qu'il est difficile de ne pas l'associer à l'Etat. De plus, il y a une tradition de mécénat de la part des dirigeants que l'on peut par exemple remonter à Richelieu et la création de l'Académie française.

Il prépare et met en oeuvre la politique d'éducation. Il a la responsabilité de l'organisation et de l'administration du système éducatif classique allant de la maternelle aux études supérieure. Si les collectivités territoriales assurent une partie de la gestion du patrimoine de l'éducation nationale, c'est sous le contrôle du recteur d'académie. Il met également en place les bourses et les moyens de logement des élèves, étudiants et apprentis.

Il prépare et organise l'enseignement maternelle, élémentaire, secondaire et supérieur. A ce titre, il élabore et met en application les programmes enseignés, il organise les filières ainsi que les orientations. Il définit et délivre les diplômes.

Il contrôle et évalue les établissements scolaires publics et privés. Il signe des contrats avec les établissements publics et paye leur personnel enseignants. Il organise également la recherche publique et passe des contrats avec des laboratoires privés.

Il assure la gestion du patrimoine culturel et veille à l'accès à la culture. Il soutient et régule la création artistique. Il anime le réseau des média ainsi que l'industrie culturelle, sous les recommandations du CSA.

Je reconnais que je suis un peu moins sur pour ce ministère là. En effet, j'ai peur que le pôle éducation nationale et recherche ne phagocyte le pôle culture qui tout aussi important à mes yeux.

Ministère des Affaires sociales : J'ai longuement hésité quant à ce ministère là. En effet, une bonne partie de tout ce que l'on peut appeler "social" est entre les mains du privé, d'abord de par la mixité/parité de nombre de ses institutions et aussi le caractère privé des différentes caisses locales. Cependant, dans le même temps, ce que l'on appelle l'Etat providence, s'est en partie construit sur la redistribution opérée à partir des prélèvements obligatoires, et il y a tout l'aspect gestion de la santé (notamment au travers des hôpitaux), et des politiques sanitaires (avec les ARS) qui est définie et mis en place par l'Etat. De plus, la salubrité est une des composante de la police administrative.

Il est chargé des rapports avec les partenaires sociaux. A ce titre, il arbitre les différentes négociations qui animent le monde social, et il est celui qui donne l'agrément. Il porte également les projets qui posent les cadres de la négociation dans le monde du travail.

Il est chargé de la définition et de la mise en oeuvre des politiques de cohésion sociale et protection sociale. Il assure également l'action sociale. A ce titre, il contrôle les organismes de sécurité sociale.

Il définit et met en oeuvre les politiques de santé et par le biais de ses établissements déconcentrés, les ARS, il anime les réseaux de santé. Il contrôle enfin les établissements hospitaliers publics et privés.

Il prend en charge la politique de la ville, négocie et conclut les contrats de ville. Il lutte contre l'exclusion et la précarité, et soutient le développement de logement durables.

Il met également en oeuvre les politiques familiales et de lutte contre les discriminations. Il met en place les politiques en faveurs de la jeunesse et des sports.

Vraisemblablement, il doit être le Ministère qui fait le plus appel à des partenaires privés comme les entreprises, les syndicats et les associations.

Partager cet article
Repost0
8 mars 2016 2 08 /03 /mars /2016 19:18

Je sais pas pourquoi mais j'aime beaucoup les système d'alignements. Peut-être que ça vient du maniaque juridique en moi qui adore analyser des trucs et les ranger dans des catégories. Bien entendu, il ne sert à rein de classer des vraies gens dans un cadre Bien/Mal et Ordre/Chaos. Ils sont beaucoup plus complexes que ça.

Mais, il y a quelques temps, j'étais en train de me renseigner sur le système d'alignements de Shin Megami Tensei. Le principal et celui qui conditionne le scénario est celui de la Loi et du Chaos. Il en existe un autre cependant, Light/Dark. C'est-à-dire, la représentation qu'une culture peut avoir de l'entité. Une créature light sera plus proche d'un dieu, une créature dark, quant à elle, sera plus proche d'un démon.

En vrai, quand j'avais découvert ce nouvel axe, il était expliqué qu'il prenait de base YHVH, qui est à la tête du camp de la Loi, et que ce second alignement partant de lui comme départ. Avec light qui était proche de lui et dark qui était le plus éloigné. On pouvait avoir des entités loyales dark. Wut.

Mais bref, ça m'a inspiré un nouveau système de moralité alors que j'étais au travail. Enfin, je dis ça mais c'est plus un système d'alignement alternatif. Lui aussi tient sur 2 axes pour le moment, l'axe Chaud/Froid et l'axe Montagne/Vent.

Tout d'abord, l'axe Chaud/Froid. Celui-ci fait référence à l'attitude que l'on a face aux autres.

Le Chaud fait référence au foyer. C'est autour des foyer que les gens se rassemblent et communient. Quelqu'un de chaud peut avoir plus facilement envie de partager, et d'aider son prochain. C'est autour des foyers que l'on se rassemble pour chanter, danser et faire la fête. Ce sont ainsi des individus plus enclins à aller vers les autres.

Le Froid, quant à lui, fait référence à la survie. L'hiver est une période sombre on l'on préfère éviter le froid, au chaud. On a plus tendance à vouloir conserver ses ressources et l'on pensera d'abord à soi. Dans cette idée, quelqu'un qui de Froid pensera d'abord à ses intérêts. Cependant, il ne faut pas voir cet alignement comme celui des méchants frappeurs de chiots à la moustache tournoyante. C'est d'abord l'alignement des égoïstes. Le bottage de chiots est optionnel. D'ailleurs, faudra que je trouve un moyen d'avoir des méchants chauds.

Ensuite, l'axe Montagne/Vent. Celui fait référence à notre rapport à la société, aux règles qu'elle nous impose.

La Montagne désigne quelqu'un qui obéit aux règles qui lui sont imposées. Cette personne s'inscrit dans l'histoire de son organisation et la respecte. On peut s'attendre à ce qu'elle comporte comme les règles estiment qu'elle se doive se comporter. De plus, cette personne est marquée par un certain conservatisme. Elle tient en haute estime ces règles, et ne souhaite pas nécessairement les changer. On peut voir une certaine romantisation du passé.

Le Vent désigne à l'inverse quelqu'un qui n'accepte pas les règles de la société. Plus marquée par l'individualisme, cela ne l'empêche pas de se lier à d'autres mais de façon plus informelle que dans un cadre hiérarchique. Cette personne connaîtra aussi une forme de progressisme et sera plus prompt à participer aux changement de la société pour qu'elle soit plus idéale.

Je dois avouer que ces noms sont encore temporaires.

En bref, c'est un système sur lequel je dois encore travailler. Par exemple, j'avais un peu la flemme de trouver les alignements hybrides pour une publication assez rapide de l'article (j'aurais pu le garder sur le feu pendant plusieurs mois) Cependant, je pense que je vais de plus en plus l'utiliser pour mes "projets."

Partager cet article
Repost0

Menu Principal

  • : Journal du Yannus
  • : Bienvenue dans cet espace où je parle de ce que j'aime, et surtout de moi. En effet, je voulais avoir un endroit où je peux m'épancher à loisir! Pour autant, je préfère écrire un article quand je pense avoir un plus à apporter, ou si un sujet me tient très à cœur. Je n'ai pas une production régulière (j'écris quand l'inspiration vient et quand les possibilités me le permettent), mais j'encourage à passer au moins une fois par mois, pour ceux que ça intéresserait.
  • Contact

Rechercher

Articles Récents

  • Wakanda Forever
    Je ne sais plus si j'en avais déjà parlé mais le décès de Chadwick Boseman m'avait un peu marqué. Je crois que dans la même période Virgil Abloh était mort d'un cancer également. Ca m'avait fait penser à la fragilité de nos existence, et qu'il était important...
  • Un été pour abandonner l'humanité
    Je me rends compte que ça fait un moment que je n'avais pas écrit d'article sur ma "pratique sportive". Le dernier remonte à ma pratique de la calisthénie au cours de l'été dernier. Beaucoup s'est passé depuis. Déjà, le mauvais temps approchant me donnait...
  • Pokémon Legends Arceus
    J'ai pensé à acheter les remake de Diamant et Perle quand j'ai appris que leur Ligue était peut-être l'une des plus difficiles, avec Cynthia qui aurait une équipe "parfaite". Mais je me suis ravisé quand j'ai compris que ce n'était qu'un pic de difficulté...
  • Shin Megami Tensei V
    J'ai pensé à me prendre le remaster de Shin Megami Tensei : Nocturne. Mais finalement je me suis ravisé car les musiques n'avaient pas été décompressés. Toutefois, je trouvais bizarre que l'on ressorte un remake de Nocturne peu avant le V... Cependant,...
  • Terres d'Emeraudes 2.0
    J'en parlais dans l'article sur le gentleman, mais j'ai été en couple. C'est tombé à l'eau en partie parce que je n'étais pas disponible et avais, à ce moment là, d'autres priorités. Je n'avais pas pris le temps de prendre de vraiment digérer la rupture....
  • La reprise !
    J'en ai parlé, mais Ring Fit Adventure m'a beaucoup accompagné durant le premier confinement. J'ai pu avancer dans le jeu et ai été surpris des ennemis qui se diversifiaient à un moment avec des animaux envoutés (des cerfs bleus, des aigles rouges, des...
  • Tierlists des applications de rencontre utilisées
    Durant mon adolescence et le début de mon age adulte, j'ai cruellement manqué de confiance en moi. Je ne pensais pas que je pouvais intéresser ou plaire. Que je n'étais qu'un "monstre" destiné à finir seul. Ces derniers mois m'ont fait changer mon jugement,...